La Chanson de Roland

4948615937_e86a301961.jpg

 

Au col de Roncevaux, le comte Roland ferme la marche de l'armée de Charlemagne après avoir combattu les sarrasins en Espagne et il tombe dans un piège. Il appelle à son secours l'empereur Charlemagne à quelques lieux de là... Ce qui arriva est resté dans l'histoire, raconté par les troubadours au cours des siècles dans « La Chanson de Roland »:

 

 

La Chanson de Roland4572256062_c42c2abc2b.jpg

 

Roland, grand guerrier, tombe dans un piège et sonne le cor pour que Charlemagne vienne l’aider, mais au palais de Charlemagne le traître Ganelon lui dit que Roland sonne le cor toute la journée et donc qu'il n'était pas en difficulté car le traître Ganelon voulait que Roland meurt.

Mais un bon conseiller lui dit « Roland est en difficulté donc il faut l’aider, celui qui vous dit de rester là sans rien faire est un traître. Maître armez-vous ! Prenez votre armée et allez car Roland est en difficulté ! »

Pendant ce temps là Roland souffrait et sonnait le cor de moins en moins fort et avec de plus en plus de peine, alors l’armée de Charlemagne arriva mais il était trop tard.

Quand Charlemagne fut arrivé, Roland était allongé sous un pin. Il n’avait plus de vie en lui. Bien dommage pour Charlemagne car il aimait Roland comme son plus proche frère.

 

1733354744_4d937320f9.jpgAuteur : Annaëlle, 7 oct 2010

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog